Violaine Moinier, architecte d’intérieur designer global niveau 1

Violaine Moinier, architecte d’intérieur designer global de niveau 1

« Les échanges avec les artisans, le travail en commun, le partage et la collaboration sont indispensables à ce métier »

Aujourd’hui nous avons le plaisir d’interviewer Violaine Moinier, architecte d’intérieur designer global diplômée de CREAD Pro. Violaine nous parle de sa formation de niveau 1, ainsi que de son parcours professionnel riche et varié en tant qu’architecte d’intérieur designer global. Un témoignage d’excellence que nous sommes heureux de vous partager.

Vous avez intégré la formation Titre d’Architecte d’Intérieur Designer Global de niveau 1 au sein de notre établissement. Pourquoi cette formation était importante pour vous ?

Mon attirance vers l’architecture d’intérieur remonte à de nombreuses années, pour ne pas dire l’enfance… Après plus de 20 ans dans les Ressources-Humaines, j’ai eu besoin de revenir à ce fondamental qui ne m’avait jamais quitté. Je voulais impérativement une formation sanctionnée par un diplôme me permettant d’acquérir les connaissances requises pour exercer ce métier.

Quel est le point que vous avez particulièrement apprécié de votre formation ?

La qualité d’enseignement : la diversité des intervenants et leur professionnalisme ainsi que leur très grande disponibilité et de celle de l’équipe pédagogique ont été un pilier très important pendant la formation.

Le Titre d’Architecte d’Intérieur Designer Global de niveau 1 en poche, dans quelle aventure professionnelle vous êtes-vous lancée ?

Je travaille actuellement chez un contractant général en qualité d’architecte d’intérieur designer global, avec la perspective d’ici quelques mois de créer ma propre structure tout en continuant à travailler pour lui et d’autres clients.

Sur quel projet travaillez-vous actuellement ?

Sur le rez-de-chaussée d’un chalet dans une station huppée de Haute-Savoie, actuellement constitué de 3 locaux commerciaux.

Les propriétaires souhaitent transformer une partie en habitation, tout en gardant 2 locaux commerciaux à terme.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Nombreuses et diversifiées. Je me nourris d’expositions, d’articles lus dans la presse spécialisée ou pas, de rencontres, et suis constamment à l’affût des nouveaux concepts, lieux innovants et atypiques et des tendances qui émergent.

L’environnement du lieu, son histoire sont également des paramètres que je ne néglige pas en les alliant avec les attentes des clients et leurs besoins.

Quelles difficultés pouvez-vous rencontrer dans votre quotidien professionnel ?

Accepter de ne pas tout connaître, tout maitriser !

Concevoir avec le souci du détail, de la précision, du travail bien fait tout en respectant le cahier des charges et le budget initial des clients.

Qu’est-ce qui vous porte le plus dans votre métier d’architecte d’intérieur designer global ?

La curiosité que nécessite ce métier : être en recherche constante de nouveaux matériaux, nouvelles techniques.

Comprendre les mécanismes de réalisation, je ne peux plus me déplacer dans un lieu sans me demander comment a-t-il été conçu ? Quelles étaient les contraintes ? Comment les concepteurs du lieu l’ont-ils réfléchi, pensé ? Quelle a été la cohérence recherchée entre le lieu, sa réalisation, son design graphique, l’image globale qu’il renvoi ? Quel message reçoit-on une fois sur place ?

Les échanges avec les artisans, le travail en commun, le partage, la collaboration sont indispensables à ce métier.

Violaine Moinier, architecte d’intérieur designer global de niveau 1

partager ce portrait

Restez en contact en recevant une fois par mois la newsletter de CREAD Institut
Mentions légales | Création site web